LA PREMIÈRE CÉRÉMONIE DES PÉGASES A EU LIEU LE 9 MARS 2020

A PROPOS DE L’ACADÉMIE

L’ACADÉMIE DES ARTS ET TECHNIQUES DU JEU VIDÉO MET EN VALEUR LES CRÉATIONS ET LES TALENTS DU JEU VIDÉO EN FRANCE.

Elle rassemble les professionnel(le)s du jeu vidéo français par métiers, afin de leur permettre d’aborder les grands enjeux de la profession, tout en mettant leur travail en lumière. Elle se donne pour objectifs de permettre une meilleure compréhension des métiers, de ce qu’est le jeu vidéo et de la façon dont sont créées les œuvres.

L’Académie des Arts et Techniques du Jeu Vidéo valorise tous les intervenants de la production et de l’édition pour une meilleure compréhension du grand public et des observateurs de la filière tels que les investisseurs, les médias et les partenaires publics en France comme à l’étranger.

Elle contribue aussi à démontrer l’impact de la dimension industrielle du jeu vidéo en matière de création d’emplois et de valeur en France.

Les jeux vidéo produits seront mis en lumière lors d’une cérémonie annuelle, et les prix Pégase du Jeu Vidéo récompenseront chaque année les meilleures œuvres françaises et internationales.

LES ACADÉMICIENS

L’Académie des Arts et Techniques du Jeu Vidéo se veut fédératrice de tous les professionnel(le)s du jeu vidéo. Réunis au sein de collèges métiers, les académiciennes et académiciens sont des professionnelles et professionnels de l’industrie du jeu vidéo, en emploi salarié ou indépendant. Leur adhésion est volontaire, déclarative et gratuite. Chaque collège vote pour élire les jeux nommés dans les différentes catégories dans lesquelles ils concourent.

Les académiciennes et académiciens sont rassemblés au sein de six collèges, dont cinq collèges métiers :

  • Collège Technologie : programmation, direction technique, réseau, IT…
  • Collège Image et son : Art 2D/3D/Concept, graphismes, animation, création vidéo et réalisation de cinématiques, conception sonore…
  • Collège Design : Game design, level design, écriture de scenarii et de dialogues …
  • Collège Management : direction de production, game direction, gestion de projets…
  • Collège Édition et support : marketing, user acquisition, live ops, brand managing, business développement…

Un sixième collège des partenaires intègre des personnes ayant un rôle indirect dans la production ou travaillant à la lisière du secteur, tels que journalistes, enseignants, influenceurs, etc.

Chacun des six collèges élit deux représentants pour une durée de deux ans. Ces représentants siègent au comité de pilotage, l’organe de pilotage de l’académie.

Rejoindre le Discord des académicien(ne)s :

Discord-Logo+Wordmark-White

LES MEMBRES BIENFAITEURS

THIBAUD & CLAIRE ZAMORA

logothibaud

Thibaud Zamora, doté d’un esprit d’analyse et passionné de jeu, développera pendant des années ses propres jeux. Il co-fonde avec sa femme son premier studio, Feerik, en 2004 où il développe une forte expertise sur la connaissance du marché du jeu video freemium. En 2016, il rejoint le CA du SNJV pour partager son expérience. En 2015, il co-fonde 1492 Studio qui rencontre un véritable succès avec sa licence Is-it Love? (60M de joueuses). Ce studio sera cédé à Ubisoft en 2018. Il continue aujourd’hui d’apporter son aide sur des sujets ayant attrait à l’univers du jeu video tout en se consacrant à de nouvelles passions.

logoclaire

Claire Zamora imagine des univers depuis son enfance. L’écriture et le dessin sont ses deux passions. À partir de 2004, elle consacre sa carrière à la création de jeux vidéo dans deux studios (Feerik puis 1492 studio) qu’elle co-fonde avec son mari. En 2015, elle donne naissance à la série d’histoires interactives Is-it Love? dans le studio 1492 qui sera acquis par Ubisoft en 2018. Pendant toutes ces années, Claire a développé un lien fort avec ses fans avec qui elle communique quotidiennement. Elle se consacre aujourd’hui à l’écriture de son roman.

Pourquoi nous sommes bienfaiteurs de l’Académie :

« Il nous tenait à coeur de soutenir ce projet. Le monde du jeu vidéo doit être reconnu comme un art à part entière ! Tout comme le cinéma, il joue un rôle majeur dans les domaines culturels et artistiques. Tout comme une oeuvre, il provoque des émotions, il peut aider à faire passer des messages qui donnent à réfléchir ou encore être une source d’apprentissage. La cérémonie des Pégases valorise tous les acteurs du jeu vidéo. Il met en lumière le travail de ces femmes et de ces hommes qui créent des contenus de qualité, des expériences uniques. Cet évènement est une belle avancée vers une meilleure considération du domaine par les industries créatives et culturelles. »

CÉDRIC LAGARRIGUE

Pourquoi je suis bienfaiteur de l’Académie :

« J’ai toujours soutenu activement l’idée de voir naitre un jour en France, une véritable académie du jeu vidéo. Aujourd’hui la France a la chance de voir de nombreux studios s’imposer au niveau international. Il y a de véritables locomotives, de grands succès, des projets ambitieux et prometteurs. La France retient désormais ses meilleurs talents. Après des années 2000 difficiles, le jeu vidéo français a su se réinventer et profiter des opportunités d’un marché bousculé par le digital et la désintermédiation. Le jeu vidéo français s’impose aujourd’hui partout dans le monde comme aucune industrie culturelle ne l’avait fait jusqu’ici. Il était donc important de pouvoir consacrer aujourd’hui les plus belles réussites et les meilleurs talents à travers un évènement comme la cérémonie des Pégases. »

logocedric

Pendant 20 ans à la tête de l’éditeur Focus Home Interactive, la stratégie éditoriale que Cédric Lagarrigue a menée l’a conduit à devenir le premier partenaire du jeu vidéo indépendant français. Il a ainsi accompagné de nombreux studios français comme Cyanide, Spiders, Nadeo, Dontnod ou Asobo. Des collaborations qui ont permis à des œuvres qui étaient autant de paris audacieux comme Trackmania, A Plague Tale, Vampyr, Greedfall , Styx et bien d’autres, de voir le jour et de devenir quelques-uns des grands succès du jeu vidéo français à l’international. 

Aujourd’hui partenaire de la banque d’affaires Alantra, il initie et accompagne des opérations de capital investissement dans le secteur du jeu vidéo.

JEAN-NICOLAS VERNIN

logojeannicolas

Jean-Nicolas Vernin a débuté sa carrière au sein de la société Gameloft en tant qu’Executive Producer au siège à Paris. Il fut en charge de la supervision de projets de développement au sein des studios internationaux de création, du recrutement des nouveaux producers et a également fondé division éditoriale de Gameloft.

Passionné de jeux vidéo, il décide de fonder son propre studio de jeu vidéo mobile en 2015 qui deviendra Madbox en 2018. En l’espace d’un an, Madbox a cumulé plus de 100 millions de téléchargements et devint en février 2019 le premier studio au monde à avoir trois jeux issus de sa production interne dans le top 10 téléchargements iOS aux Etats-Unis.

Pourquoi je suis bienfaiteur de l’Académie :

« J’ai décidé de soutenir l’académie pour deux raisons. La première est pour renforcer le rayonnement du jeu vidéo français : nous avons la chance d’être dans un pays exceptionnel ayant des cursus académiques remarquables et des studios admirés du monde entier. Avoir ce leadership au sein de la première industrie mondiale du divertissement est une position qu’il faut absolument conserver et amplifier. La seconde raison est plus personnelle : je me rappellerai toujours de l’aide et de l’accompagnement reçu de la part du Syndicat National du Jeu Vidéo au démarrage de mon studio, qui allait devenir Madbox quelques années plus tard. L’envie de donner en retour me semble une évidence car les grands studios de demain naîtront grâce au soutien des grands studios d’aujourd’hui. « 

ROMAIN DE WAUBERT

Pourquoi je suis bienfaiteur de l’Académie :

« Ça faisait longtemps que je suivais avec envie les récompenses annuelles de l’IGDA, des BAFTA et des DICE… j’étais quelque part résigné à suivre ces grands moments qui rythment la vie de nos créations, sans chercher un équivalent français. Et pourtant, nos équipes françaises sont souvent sous-représentées lors de la sélection de ces jurys, car elles manquent cruellement de visibilité auprès d’eux. C’était vrai jusqu’à ce que je découvre le projet des Pégases. Ce qui m’a conquis, c’est d’en faire la fête de toute notre industrie, qui est représentée au sein de chaque collège de l’académie. Qu’ensemble, on puisse être fier de ce qui se fait tout autour de nous. Cette approche est vraiment unique. »

logoromaindw

Romain de Waubert est le directeur créatif, directeur général et membre fondateur d’Amplitude Studios, studio de développement de jeux vidéo basé à Paris et connu pour ses jeux récompensés tels que la franchise Endless qui a conquis plus de 5 millions de joueurs à ce jour.
Avec un groupe d’amis partageant les mêmes idées ainsi que d’anciens collègues d’Ubisoft, Romain fonde Amplitude Studios en 2011 dans le but de créer des jeux de stratégie étoffés, attrayants et accessibles. Amplitude Studios est acquis par SEGA en 2016 et est constitué aujourd’hui d’une centaine d’employés.

Aujourd’hui, Romain supervise le projet le plus ambitieux d’Amplitude à ce jour : Humankind, un jeu de stratégie historique épique, qui doit voir le jour en 2020.

OSKAR GUILBERT

logooskar

Oskar Guilbert est le PDG et le fondateur de DONTNOD Entertainment, le studio qui a créé Life is Strange, Vampyr et Remember Me, et qui sort deux nouvelles productions cette année : Twin Mirror en exclusivité PC sur Epic Games Store et Tell Me Why édité par Microsoft.  Oskar a créé le studio il y a douze ans et l’a introduit en bourse en mai 2018. Avant DONTNOD, il a travaillé chez Ubisoft et chez Criterion (EA). Ces études ont abouti à une Thèse de Doctorat en Informatique. Il a aussi enseigné à l’université avant de rejoindre l’industrie du jeu vidéo.

Pourquoi je suis bienfaiteur de l’Académie :

« La création de l’académie est une étape marquante pour le jeu vidéo français et son rayonnement. Elle permettra de célébrer ses créateurs lors d’un événement annuel prestigieux à l’instar des autres industries culturelles : le cinéma, les séries, le théâtre ou la musique. Je suis heureux de pouvoir accompagner activement l’évolution de notre industrie à travers les jeux de DONTNOD. Nos fictions interactives à succès traitent de thèmes sensibles qui touchent les nouvelles générations. Dans cette même démarche, l’académie est pour moi une avancée importante pour une ouverture encore plus grande de notre industrie vers le grand public. »

LE TROPHÉE

Les vainqueurs des prix attribués par l’Académie des Arts et Techniques du Jeu Vidéo se verront remettre un Pégase, magnifique trophée symbole de renommée, de l’inspiration poétique et de l’innovation, une des créatures les plus célèbres de la mythologie grecque.

De nombreux auteurs classiques ont dédié au mythe de Pégase des textes et poèmes à l’instar de Voltaire, Balzac ou encore Victor Hugo.

Pégase a aussi trouvé sa place depuis longtemps dans les bestiaires de nombreux jeux de rôle et jeux vidéo.

Le trophée est conçu en France et fabriqué par la fonderie d’art Macheret, labellisée entreprise du patrimoine vivant pour son savoir-faire artisanal d’excellence. Il est en bronze avec une finition plaquée or sur un socle en résine laquée noire.

LES PRIX DÉCERNÉS

Chaque année seront remis 18 prix destinés à valoriser les créations et les talents, dont 3 prix attribués à des créations étrangères.

  • Meilleur jeu vidéo
  • Meilleur jeu vidéo indépendant
  • Meilleur jeu vidéo mobile
  • Meilleur premier jeu vidéo
  • Meilleur jeu vidéo étudiant
  • Prix spécial de l’Académie : au-delà du jeu vidéo
  • Excellence visuelle
  • Meilleur univers sonore
  • Excellence narrative
  • Meilleur game design
  • Meilleur univers de jeu vidéo
  • Meilleur personnage
  • Meilleur service d’exploitation (“game as a service”)
  • Prix d’honneur
  • Personnalité de l’année
  • Meilleur jeu vidéo étranger
  • Meilleur jeu vidéo indépendant étranger
  • Meilleur jeu vidéo mobile étranger

DEVENIR ACADÉMICIEN ou ACADÉMICIENNE

Académie des Arts et Techniques du Jeu Vidéo

NEWSLETTER

S’inscrire

avec le soutien du FAJV, fonds cofinancé par le Centre National du Cinéma et de l’Image animée et le Ministère de l’Economie et des Finances
crédit photo header : ©Jean-Marie Dufour/SNJV

Top